Sheetkari Pranayama : une respiration fraîche entre vos dents

Image montrant les dents d'une personne, accompagné de la phrase : "Sheetkari Pranayama : Respirer de l'air frais entre ses dents"

Le Pranayama Sheetkari est un exercice de respiration rafraîchissant, consistant à faire passer de l’air frais entre ses dents. Il est en général pratiqué après les asanas, voir certains prayanayamas. Découvrez dès maintenant ses bienfaits, comment le pratiquer, mais aussi les contre-indications de ce pranayama.

Quels bienfaits liés au Sheetkari Pranayama ?

En Inde, ce pranayama est réputé pour avoir les bénéfices suivant : 

  • Sa pratique journalière permettrait d’améliorer la mémoire et l’intelligence
  • Aiderait à la purification du sang (de part l’oxygénation)
  • Rafraichirait le corps, grâce à l’air frais qui traverse les dents
  • Stimulerait le système immunitaire
  • Permettrait d’apaiser les émotions vives comme la colère
  • Aurait des vertus soulageantes pour les troubles liés aux appareils reproductifs et au système endocrinien

Sheetali Pranayama, le premier niveau des respirations rafraîchissantes. 💡

Sheetkari pranayama est le deuxième niveau de pratique parmi les pranayamas aux vertus rafraîchissantes. Si vous débutez dans la pratique des respirations et que vous cherchez à vous rafraîchir, nous vous conseillons de consulter la fiche dédiée au pranayama Sheetali.

Comment pratiquer le Pranayama Sheetkari, étape par étape ?

  1. Asseyez-vous dans une position confortable. La position du tailleur convient tout à fait.
  2. Votre dos doit être bien droit. Dans le cas où cela serait compliqué, n’hésitez pas à vous appuyer contre un mur ou sur le dossier d’une chaise.
  3. Posez délicatement vos mains sur vos genoux.
  4. Ouvrez la bouche, et ramenez vos deux rangées de dents ensemble.
  5. Inspirez longuement, depuis le petit écart naturel entre ces deux rangées.
  6. À la fin de l’inspiration, fermez la bouche
  7. Facultatif : ramenez votre menton à votre cou, en Jalhandara Bandha.
  8. Si cela est possible pour vous, retenez votre respiration pendant 6 à 8 secondes. Vous pouvez la retenir davantage si vos capacités respiratoires vous le permettent, mais ne forcez pas la rétention d’air.
  9. Expirez par le nez.
  10. Recommencez le cycle à partir de l’étape 3.

Vous pouvez effectuer ce cycle autant de fois que vous le souhaitez. Pour les débutants, des sessions de 5 à 6 cycles sont recommandées pour s’habituer à la pratique.

Femme assise sur un tapis, faisant un sourire durant une séance de yoga

Contre-indications à cet exercice

  • Les personnes souffrant de trouble de la pression sanguine ne devraient pas faire ce pranayama.
  • Les personnes souffrant d’asthme, de bronchite, ou ayant une accumulation importante de mucus dans les voies respiratoires ne devraient pas faire ce pranayama.
  • Les personnes ayant des troubles du cœur peuvent pratiquer ce pranayama à la seule condition de ne pas retenir sa respiration.

Sheetali Pranayama, le premier niveau des respirations rafraîchissante.

Meozen vous informe :

Les points mentionnés ci-dessus n’ont pour le moment pas ou peu été corroborés par des études scientifiques occidentales. Elles reposent sur des savoirs et croyances ancestrales transmises par des yogis indiens.

Votre Zenletter, pour bien commencer la semaine.

Une fois par semaine, recevez gratuitement votre zenletter, composée des actualités bien-être et d'une citation zen.