Pranayama : Les techniques de respiration yogis

Partager sur vos réseaux :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Partager sur vos réseaux :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Image montrant un homme effectuant un pranayama; assis en lotus et les doigts effectuants des mudras. En texte est indiqué : " Pranayama : tout savoir des techniques de respiration yogis"

Les pranayama sont une pratique angulaire du yoga. Ces exercices de respiration sont en effet la 4ème limbe citée comme essentielle par Patanjali. La pratique d’un pranayama repose sur différents exercices, sollicitant l’ensemble des voies respiratoires. Découvrez dès maintenant les différents pranayama, les bienfaits scientifiquement prouvés, ainsi que nos recommandations pour leur pratique.

Comment définir le pranayama ?

Partie très importante du Raja Yoga , le pranayama est le contrôle de la respiration. Le mot Prana signifie « souffle » en sanskrit, mais peut aussi faire référence à une source d’énergie vitale, tel que la nourriture ou l’air, justement. Le mot Ayama signifie contrôle. Aussi, on s’accorde à dire que le mot Pranayama veut dire « contrôle de la respiration ». Par ailleurs, tout comme le mot “yoga”, il ne se conjugue pas au pluriel.

Quels sont les différents pranayama ?

Voici les pranayama les plus couramment pratiqués. Plus d’informations sont disponibles sur les pages dédiés à chacun d’entre eux.

Nadi Sodhana

Il s’agit sans doute du pranayama le plus connu. Nadi Sodhana  consiste à alterner la respiration entre les deux narines. Ces pratiquant le considèrent comme particulièrement nettoyant pour les voies respiratoire. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le Nadi Shodhana Pranayama.

Kapalbhati Pranayma

Un pranayama dynamique. Rythmé et puissant, Kapalbhati Pranayama demande de souffler avec le nez sur plusieurs secondes, tout en utilisant des bandhas. En Inde, il est aussi considéré comme un shatkarma, ces techniques de nettoyages yogis. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le Kapalbhati Pranayama.

Bhramari Pranayama

Il est aussi appelé la « respiration de l’abeille ». Les oreilles à moitié fermée, on hume de la bouche afin de faire vibrer le corps. En résulte un apaisement de l’esprit, ce qui en fait un allié parfait avant la méditation. Découvrez notre dossier dédié au Bhramari Pranayama.

Surya Bhedana

C’est la respiration perçante du soleil. Elle consiste à faire des cycle de respiration uniquement avec la narine droite, pour stimuler les capacités de réfléxion. Découvrez comment la pratiquer sur notre page dédié au Surya Bhedana Pranayama.

Chandra Bhedana

C’est la respiration de la lune. Cette fois, on respire par la narine gauche uniquement pour stimuler la créativité. Découvrez tout ce qu’il faut savoir dessus sur notre page dédiée au pranayama Chandra Bhedana.

Ujjayi Pranayama

Il s’agit d’une respiration relaxante. Elle demande de se concentrer sur la gorge, afin de sentir un filet d’air passé. Elle est recommandé avant de dormir, afin de calmer l’esprit. Découvrez notre page dédié au Ujjayi Pranayama.

Sheetali Pranayama

La respiration Sheetali permet de se refroidir en été. Elle consiste à plier sa langue en deux pour faire passer de l’air frais depuis la bouche. Découvrez comment cela se pratique sur notre page lié au Sheetali Pranayama.

Sheetkari Pranayama

Cette respiration refroidissante est considéré comme le deuxième niveau de pratique de Sheetali Pranayama. Cette fois, la bouche est toujours ouverte, mais les dents sont fermés. On fait ainsi passer l’air au travers de celle-ci, afin de ressentir un maximum de fraicheur. Découvrez tout ce que vous devez savoir à ce sujet sur la page du Sheetkari Pranayama.

Murcha Pranayama

Ce pranayama avancé est utile pour toute personne recherchant de la légèreté. La respiration particulière qui y est lié fait ressentir une sensation d’étourdissement, que certains yogis recherchent pour obtenir un sentiment d’euphorie. Si cela vous intrigue, nous vous conseillons de lire notre page dédié au Murcha Pranayama.

Groupe d'étudiants yogis pratiquant des pranayama en tailleur et avec mudras Le pranayama, vecteur de bien-être dans les cours de yoga

Quels sont les bienfaits liés aux pranayama ?

Il existe plusieurs études scientifique démontrant les bienfaits des pranayama, plusieurs étant cités aux travers des pages de notre dossier. Une étude scientifique liée aux pranayama a par ailleurs mis en lumière plusieurs de ces bienfaits. Certaines ont mis en évidence une amélioration de la pression sanguine, d’autres une réduction des temps de réaction visuels et auditifs, ou encore une meilleure relaxation. Et bien sûr, certaines d’entres elles ont montré une amélioration des capacités respiratoires.

En effet, une des études effectuée sur des personnes a qui on a demandé de faire des pranayama sur 6 semaines a mis en évidence une amélioration de leurs capacités respiratoires, en plus d’un ralentissement de leur fréquence respiratoire.

Cela met en lumière l’impact positif que peuvent avoir les pranayama sur les muscles respiratoires(1).

Voici les bienfaits régulièrement cité comme liés au pranayama :

  • Maintien, voire amélioration de la santé en règle générale ;
  • Amélioration des capacités respiratoires ;
  • Plus grande capacité à lutter contre virus et bactéries, qui prospèrent lorsque le corps manque d’oxygène ;
  • Amélioration de la gestion du stress et de la pression ;
  • Augmentation de la concentration ;
  • Amélioration de la locution, car moins besoin de reprendre de l’air entre nos phrases. Cela peut être utile pour les professeurs, ou personnes devant faire des présentations devant autrui ;
  • Meilleur contrôle émotionnel ;
  • Sensation de fatigue réduite ;
  • Amélioration de l’état d’esprit, amenant joie et apaisement.

Le pranayama est-il fait pour tout le monde ?

Il existe des contre-indications relatives à chaque type de pranayama. Certains sont ainsi déconseillés aux femmes enceintes, d’autres au personnes souffrant de haute ou basse pression sanguine. Vous retrouverez ces informations sur chacune des fiches liés au pranayama présentés sur Meozen.

Que doit-on retenir du pranayama ?

Les principes fondamentaux du pranayama sont liés au fait que l’on fasse tous de la rétention physique ou émotionnelle. Cela inhibe la circulation des flots traversant le corps, tel que le souffle ou le Prana, dans son sens d’énergie vitale. En conséquence, un nombre croissant de personnes se sentent bloqués aussi bien physiquement qu’émotionnellement. Et c’est ici que la pratique d’un pranayama prend tout son sens.

En pratiquant un pranayama, on efface peu à peu les blocages, amenant la respiration et l’énergie vitale à circuler librement. Ainsi, le corps peut fonctionner correctement et l’esprit devient peu à peu calme et clair.

Pour aller plus loin avec le pranayama…

Écrit par André Van Lysebeth, une référence du yoga belge, ayant notamment tenu une revu sur le yoga pendant plusieurs décennies. Il s’agit d’un livre technique, revenant en détail sur la pratique du pranayama.

Un livre écrit par B.K.S. Iyengar, une référence dans le monde du yoga, notamment connu pour son livre “Light on Yoga”. Il revient sur le Pranayama, en expliquant comment le pratiquer sur plus de 200 semaines, et ce qu’il faut impérativement éviter durant la pratique.

Sources :

1 Health Impacts of Yoga and Pranayama: A State-of-the-Art Review, 2012, Pallav Sengupta

Votre Zenletter, pour bien commencer la semaine.

Une fois par semaine, recevez gratuitement votre zenletter, composée des actualités bien-être et d'une citation zen.