Yoga Nidra : Découvrez le déroulement d’une séance

Yogi allongé en shavasanah (posture de yoga), lors d'une séance de Yoga Nidra, accompagné de la mention suivante : "Les 8 étapes d'une séance de Yoga Nidra avec Meozen"

La pratique d’une séance de Yoga Nidra se fait en plusieurs étapes, de la préparation, à l’expérience. Afin de vous aider à préparer une session, voici les huit étapes d’un cours de Yoga Nidra, tel qu’enseigné en Inde (pour les débutants, nous préconisons de s’arrêter à la cinquième étape).

1. Préparation (5-10 minutes)

On se prépare en position Shavasanah : mains sur le côté, paumes de mains ouvertes, couverture sur le corps, bolster sous la tête. Tout doit être fait pour le confort, rien ne doit être perturbé au cours de la séance. Gardez à côté de vous juste le nécessaire qui est susceptible d’être utilisé pour cette méditation.

Commencez à réveiller l’intérêt pour les sons autour de vous, mais également ceux venant de l’intérieur (battements de cœur, respirations, circulation sanguine).

Essayez de ne pas vous endormir pendant la séance. 

2. Avancé : Sankalpa (2 minutes)

Sankalpa est une promesse que l’on fait à nous même, et de laquelle on ne peut se défiler. Tout le monde est libre de choisir ces propres Sankalpa, mais ils sont toujours les mêmes jusqu’à ce qu’ils soient accomplis.

Il ne faut pas utiliser de formule négative telle que “je ne fumerai pas”, car c’est regarder ce qu’on ne veut pas, plutôt que ce que l’on veut. Il faut choisir quelque chose qui est atteignable pour nous, et qui ne soit pas trop éloigné en terme temporel. Gardez votre résolution secrète, juste pour vous.

On peut tout demander sauf demander des choses qui sous entendent une comparaison avec une autre personne, comme devenir plus riche que quelqu’un d’autre.

3. Rotation de la conscience (10-20 minutes)

C’est ce que l’on appelle le scan corporel, il permet de remonter ses pranas.

On commence ainsi par le côté droit et on apporte sa reconnaissance au niveau de chaque partie du corps (jambe entière, bras, dos, épaules, pieds, visages, etc). On fait pareil avec le côté gauche.

4. Conscience de la respiration (5-20 minutes)

Dans cette étape, on doit voir qu’on respire bien, que l’air passe par les narines. On demande alors de compter à l’envers les respirations car cela permet de rester éveillé. Une astuce est de dire dans la tête : “je respire 21”, ” j’expire 21″, “je respire 20”, “j’expire 20”, etc.

Prendre conscience de sa respiration de cette manière peut être assimilé aux Pranayamas.

5. Avancé : manifestation des opposés (4-12 minutes)

Rester toujours le même en toutes conditions est appelé Yoga. Il ne faut pas se laisser influencer par les événements de la vie, et garder la pratique telle qu’elle est.

Ainsi, en Yoga Nidra on demande aux personnes dans la pratique de se rappeler d’un souvenir (un pour chaque) lié à ces sentiments :

  • Yogis Intermédiaires : Chaud / Froid , Lourd / Léger , Douleur / Plaisir
  • Yogis Avancé : Joie / Peine / Joie (pour contrebalancer le souvenir négatif. Peut-être le même souvenir heureux ou un différent. Une autre possibilité est de faire simplement triste et heureux).

Dans tous ces cas, on doit rester l’observateur impartial de ces souvenirs. On reste dans le souvenir pendant 2 minutes à chaque fois.

6. Visualisation (2 à 20 minutes)

Les instructions de visualisation sont différentes en fonctions de si on a un groupe de débutants ou avancés :

  • Débutant : on dit n’importe quel objet qui nous vient à l’esprit. Il faut que ce soit facile à identifier.
  • Intermédiaire : On commence à raconter des histoires (on se balade dans les montagnes, on voit le lever du soleil, puis un arc-en-ciel, etc).
  • Avancé : on peut faire apprendre aux gens grâce au Yoga Nidra. On met des notions dans la méditation.

7. Avancé : Sankalpa (2 minutes)

Identique à l’étape deux : on répète trois fois notre Sankalpa. Cela signant la fin de l’ascension, on assimile ce deuxième Sankalpa a Dhayana et Samadhi.

8. Fin (5-10 minutes)

Il arrive souvent que des personnes s’endorment lors d’un cours ou d’une séance de yoga Nidra. Dans ce cas, on les réveille avec les mantras (om et shantih) qui signent la fin du cours. Et si il est toujours endormi, il faudra l’appeler par son prénom, utiliser les singing bowls et claquer des doigts. De fait, on ne le touche pas car le toucher peut être perçu comme un choc.

Exemple d’une séance en vidéo

Pour aller plus loin :

Cette page a été rédigée par Alexandre Missonnier, professeur de Yoga doux, méditation et sonothérapie certifié.

Votre Zenletter, pour bien commencer la semaine.

Une fois par semaine, recevez gratuitement votre zenletter, composée des actualités bien-être et d'une citation zen.

Recevez gratuitement vos fiches yoga !

Laissez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement vos 5 fiches pratiques yoga et découvrez :
  • Une fiche pour chaque style de yoga (Hatha, Yin, Nidra, Ashtanga, Prénatal), rédigées par des professeurs certifiés
  • Des informations indispensables pour pratiquer ces 5 types de yoga (durée de la séance, matériel requis, nombre de calories brulées, etc.)
  • Les formations que vous devez suivre pour devenir professeur de yoga
Votre vie privée est notre absolue priorité : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour une vie plus zen et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales complètes en bas de la page. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Recevez gratuitement vos
5 fiches pratiques Yoga !