Quelles sont les origines du yoga ?

Partager sur vos réseaux :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Partager sur vos réseaux :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Bien que le yoga se soit démocratisé en Occident au cours du 20ème, il s’agit d’une pratique bien plus ancienne qu’on ne le pense. En effet, on trouve des traces du yoga il y a plus de 5 000 ans de cela. Avant d’arriver à notre époque, la pratique a connu plusieurs périodes l’ayant amené peu à peu à sa forme actuelle.

Période Pré-Védique (3 000 ans avant Ère Commune)

Les premiers écrits concernant le yoga trouvent racines aux alentours de 500 ans avant l’ère commune (que nous appellerons E.C. dans la suite de la lecture). Mais des recherches archéologiques menées au 20e siècle aux abords de Mohenjo-Daro et également à Harrapa (tous deux situés aux abords du Pakistan) ont mis en lumière certains éléments. 

Photo des ruines de la cité de Mohenjodaro
Cité de Mohenjo-Daro

Ces recherches datant des années 1920 ont entre autres permis l’excavation de ruines anciennes et de sceaux montrant une personne assise en tailleur. La cité de Mohenjo-Daro ayant été fondé plus de 3 000 ans avant E.C. indiquerait alors que le yoga daterait potentiellement d’il y a plus de 5 000 ans maintenant dans sa forme méditative. Toutefois, aucun écrit n’est parvenu jusqu’à notre époque. Le fait que cela soit concrètement lié au yoga reste donc une hypothèse.

Photo des découvertes du yoga dans les ruines de Mohenjodaro
Sur ce seau excavé du Mohenjodaro et daté entre 2600 et 1900 ans avant l’Ère Commune, on y voit Pashupati (Dieu des animaux), faire un asana en tailleur. (Crédit photo: ©Université de Columbia)

Période Védique (de 3 000 à 800 av. E.C.)

Durant la période Védique, le yoga fut pratiqué en tant que rituel afin de développer la concentration et transcender le quotidien. Sa pratique à cette époque est différente de celle appliquée de nos jours. Les rituels à cette période avaient toutefois pour objectif d’amener à l’accomplissement de la définition du yoga : l’union de notre propre soi avec l’Être suprême, dispersé en chacun.

Période pré-classique dite Upanishad (de 800 à 250 av. E.C.)

Trois anciens livres de cette période (l’Upanishad, le Mahabharata et le Bhagavad Gita) contiennent plusieurs références au yoga. Le dernier en particulier en mentionne plusieurs formes : Jnana Yoga, Bhakti Yoga, Karma Yoga et Raja Yoga. Ces dernières sont considérées comme les quatre voies du yoga.

Durant la Gitopadesha, Krishna explique que si une personne cherche la réalité avec humilité et révérence, alors il peut atteindre un stade plus élevé de conscience. 

À cette époque encore le yoga était bien plus un mode de vie plutôt qu’une pratique liée à la respiration (prayanama) ou aux postures, qui ont commencé à prendre de l’importance à partir de la période suivante. 

Pour en savoir plus sur la période pré-classique, vous pouvez également lire les trois livres cités plus haut.

Consulter la fiche produit du Mahabharata sur Amazon

Le Mahabharata dispose d’une adaptation en bande dessinée sur 420 pages, faisant davantage ressortir les tenant épiques de l’histoire contée :
Consulter la fiche produit du Mahabharata (bande dessinée) sur Amazon

Consulter la fiche produit de l’Upanishad du Yoga sur Amazon

Consulter la fiche produit du Bhagavad Gita sur Amazon

Période classique (de 184 à 148 av. E.C.)

C’est durant la période classique que Patanjali a compilé 195 sutras (ou aphorismes) traitant du yoga. Sa vision du yoga est appelée « Raja Yoga », dit le « Yoga Roi ». Elle est décomposée en 8 parties, appelées ce que l’on appelle Ashtanga (à ne pas confondre avec la pratique de l’Ashtanga Yoga) : 

  • Yama (la conduite sociale)
  • Niyama (la conduite personnelle)
  • Asanas (postures conduisant à la méditation)
  • Prayanamas (régulation du souffle)
  • Prathyara (effacement des sens)
  • Dhrana (concentration)
  • Dhyana (méditation)
  • Samadhi (la finalité, la transcendance)

Nous y revenons de manière plus détaillée dans une page dédiée au Raja Yoga.

Il est à noter qu’à cette époque également, bien que Patanjali ait ajouté des postures physiques et des respirations au yoga, elles n’étaient utilisées qu’en tant que pratiques secondaires. Et pour preuve dans son livre, Patanjali n’a nommé aucun asana ou prayanama. 

Image représentant une statue de Patanjali
Représentation de Patanjali

Pour en savoir plus sur les écrits de Patanjali, nous ne pouvons que vous recommander la lecture de Yoga-Sutras, un livre de poche disponible sur Amazon et Fnac.com.

Consulter la fiche produit de Yoga Sutra sur Amazon

Période post-classique (de 800 à 1700)

Durant cette période, les pratiquants suivant les préceptes de Patanjali ont apporté de nouvelles perspectives au yoga, en donnant une plus grande importance aux asanas, kriyas et prayanamas, pour nettoyer le corps et l’esprit. Cette incrémentation pour la purification du corps et de l’esprit aiderait à détenir un niveau de pratique plus élevé, permettant d’atteindre le Samadhi. Cette forme de yoga découlant de ces modifications est appelée Hatha Yoga.

Période moderne (de 1 863 à nos jours)

Nous sommes en 1893. Dans un discours historique effectué au Parlement des Religions de Chicago, Swami Vivekananda, venu en tant que représentant de l’Inde et de l’hindouisme, fait un discours qui restera dans les mémoires sur la tolérance que chacun doit avoir vis-à-vis des autres, introduisant par la même occasion la notion du yoga en Occident.

Depuis lors, plusieurs yogis ont participé et ont peu à peu amené le monde occidental à embrasser le yoga jusqu’à en faire un mouvement de société. Parmi eux, nous pouvons citer :

  • Maharishi mahesh Yogi
  • Paramahamsa Yogananda
  • Ramana Maharishi

Ces derniers ont profondément influencé le monde occidental au travers de leurs accomplissements spirituels, entraînant peu à peu le yoga à être adopté et considéré en tant que pratique physique permettant d’atteindre son optimum spirituel, plutôt qu’en tant que partie ou doctrine religieuse.

Enfin, au cours du 20ème siècle, T. Krishnamacharya a entraîné trois disciples, BKS Iyengar (ayant écrit le livre « Light on Yoga », explicitant les 195 vers écrits par Patanjali), PattabhiJois et TVK Desikachar. Ces trois yogis ont popularisé le yoga dans le monde. 


Conclusion

Le yoga que nous pratiquons de nos jours est certes différent de sa forme originale, mais reste basé sur les concepts instaurés du temps de Patanjali. Au 21ème siècle, dans un monde occidental en quête de spiritualité, bien des personnes trouvent des réponses dans le yoga . Au travers de sa pratique physique et de la méditation, le yoga a apporté à une nouvelle génération la recherche de soi, sans influence religieuse. Et tandis que le thème principal du yoga reste d’atteindre de grands objectifs sur le chemin spirituel, sa pratique en règle générale donne des objectifs directs et tangibles à toutes personnes.

Votre Zenletter, pour bien commencer la semaine.

Une fois par semaine, recevez gratuitement votre zenletter, composée des actualités bien-être et d'une citation zen.