La méditation serait un atout pour bien vieillir, selon cette étude

Partager sur vos réseaux :

Partager sur vos réseaux :

Deux grands-parents et leur petite-fille, souriant dans un parc.

Et si les bienfaits de la méditation impactaient positivement le vieillissement de notre cerveau ? C’est ce qu’une étude de l’Inserm, publiée dans la revue Scientific Report semble avoir prouvé.

Nous le savons déjà, la pratique courante de la méditation permet de gagner en qualité de vie, en réduisant notamment le stress, l’anxiété, mais également en nous permettant de conserver un ADN de qualité. Cela signifie déjà que bien au-delà des émotions, la méditation de pleine conscience impacte également notre corps, dans le sens le plus physique du terme. Et il semble que notre ADN ne soit pas le seul qui soit impacté. 

Le cerveau, un organe qui décline naturellement avec l’âge

Plusieurs études scientifiques ont prouvé que le cerveau tend à décliner avec l’âge. Cela se matérialise notamment par une diminution du volume cérébral, entraînant un déclin des fonctions cognitives. Couplé à une vie stressante et un sommeil de mauvaise qualité, ces facteurs peuvent déclencher plus facilement des maladies telles qu’Alzheimer. 

L’Inserm auteur d’une étude sur l’impact de la méditation contre le vieillissement du cerveau

C’est en partant de ce constat que l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) a effectué une étude. L’objectif de cet établissement public ? Mesurer l’impact de la méditation sur le vieillissement cérébral. Dans cette étude ont été comparés les cerveaux de trois profils : 

  • Les pratiquants de méditation âgés de 65 ans en moyenne et ayant entre 15 000 et 30 000 heures de méditation derrière eux à leur compteur (6 personnes)
  • Des personnes âgées de 65 ans en moyenne et ne pratiquant pas la méditation (67 personnes)
  • Des personnes âgées entre 20 et 87 ans et ne pratiquant pas la méditation, inclus à l’étude pour évaluer les effets classiques du vieillissement du cerveau (186 personnes)

La pratique de la méditation permet-elle vraiment de garder un cerveau jeune ?

Et les résultats de cette étude sont particulièrement probants : les personnes pratiquant la méditation depuis de nombreuses années avaient un volume de masse cérébrale non seulement plus volumineux, et une meilleure assimilation des glucoses que les autres groupes. Ces résultats sont particulièrement probant sur les zones du : 

  • Cortex frontal (impliqué dans la prise de décision, la mémoire, ou encore la créativité (1) ),  
  • Cortex cingulaire (impliqué dans l’empathie, la gestion des émotion, la pression artérielle, mais aussi dans la détection des erreurs et la gestion des conflits (2), (3) )
  • L’insula (un cortex également impliqué dans notre conscience sociale, et dans notre gestion des émotions (4)) 

Un possible lien avec les bienfaits déjà prouvés de la méditation

L’étude de l’Inserm conclut en outre que, bien qu’il s’agissait d’une étude pilote qui devra donc être testée à plus grande échelle pour faire ressortir davantage de résultats, la méditation permettrait de conserver un cerveau en bonne santé avec l’âge. Cela serait probablement corrélé avec les bienfaits déjà connus et vérifiés scientifiquement de cette pratique, tel que la réduction du stress, de l’anxiété et la gestion des émotions négatives. 

Vous souhaitez découvrir la méditation ? Découvrez nos pages sur la méditation pleine conscience. Écrites par un professeur certifié, elles mettent en lumière les bienfaits scientifiquement prouvés de cette activité au quotidien. 

Sources :

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux

Votre Zenletter, pour bien commencer la semaine.

Une fois par semaine, recevez gratuitement votre zenletter, composée des actualités bien-être et d'une citation zen.

Recevez gratuitement vos fiches yoga !

Laissez simplement votre prénom et votre email pour recevoir gratuitement vos 5 fiches pratiques yoga et découvrez :
  • Une fiche pour chaque style de yoga (Hatha, Yin, Nidra, Ashtanga, Prénatal), rédigées par des professeurs certifiés
  • Des informations indispensables pour pratiquer ces 5 types de yoga (durée de la séance, matériel requis, nombre de calories brulées, etc.)
  • Les formations que vous devez suivre pour devenir professeur de yoga
Votre vie privée est notre absolue priorité : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour une vie plus zen et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales complètes en bas de la page. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Recevez gratuitement vos
5 fiches pratiques Yoga !